Des centaines de milliers d'objets
retrouvés sur les plages chaque année.

428105

tonnes de détritus en 2013

sac plastique

13,497 sacs plastiques

mégot

154,873 mégots

coton tige

8,151 cotons-tiges

bouteille

54,551 bouteilles

parasol

40 parasols

Dernières news

Déchets aquatiques

Le Great Pacific Garbage Patch est une nappe de détritus dérivant dans l'océan Pacifique et se propageant depuis les années 1950. Elle est le fruit des courants tourbillonants qui attirent ainsi des ordures de tous les océans du monde et flotte entre la Californie et Hawaii.

Selon les estimations de la Commission côtière de l'Etat de Californie, cette immense poubelle flottante atteindrait aujourd'hui 3,5 millions de tonnes pour une superficie de 3,43 millions de km2, son le tiers de la superficie de l'Europe. Au total, plus de 267 espèces marines seraient affectées par cet amas colossal de déchets.

Qui sont les pollueurs des plages ? Bien sûr, tout de suite, nous pensons aux navires de commerce, ou aux mauvais pêcheurs non respectueux de l'élément qui les fait vivre, responsables des déversements d'hydrocarbures à cause des accidents en mer. Cependant nous pensons moins souvent aux consommateurs Français qui produisent par an environ 400kg de déchets chacun et qui utilisent des milliards de sacs plastiques. Par conséquent nous savons que l'homme est le seul pollueur des plages. Aujourd'hui, les communes, les mairies ainsi que le gouvernement mettent en place des systèmes pour diminuer la pollution des plages. Est-ce vraiment bénéfique, car nous continuons à produire des déchets en grande quantité…

- by

Une mer de plastique

En 2014, l'ONG a insisté sur la participation citoyenne en incitant les organisateur à remplir en ligne une fiche bilan fort détaillée, demandant notamment les proportions des différentes matières collectées, la présence de déchets en nombre important, ou des informations sur la gestion effectuée sur la zone de l'opération "Celle-fiche de quantification est élaborée pour offrir le compromis entre rigueur scientifique et possibilité de participation du citoyen. Surfnder collectera et compilera ensuite ces informations, en vue d'une retransmission et collaboration auprès des partenaires habituels, tels que le programme OSPAR" détaille l'ONG qui affine ainsi encore plus la qualité son travail - à l'image de ce qu'elle a pu mener suite à la découverte, en 2009, de nombreux médias filtrants encore inconnus sur les côtes.

De la sorte, ces opérations alertent tout autant que les observations menées dans le cadre de l'expédition 7ième Continent dont la dernière mission a observé de plus en plus de macro déchets à rapproche de la zone de concentration des courants seaux, flacons, botte, casques de chantiers, plastiques divers.

- by